123 ma cuillère en bois

12 juin 2016

1,2,3, ... retour de Ma Cuillère en Bois!

1,2,3, ma Cuillère en Bois est de retour! Et pour satisfaire vos palais délicats et vous consoler de la grisaille du ciel, je vous propose un plat réconfortant, un régal pour les papilles si comme moi vous aimez les saveurs sucrées-salées. Alors en attendant de partager tapas en terrasse avec vos amis autour d'un verre de rosé (on en rêve tous!), remettez-vous encore une fois aux fourneaux, et consolez-vous... vous allez vous régaler ;)

Riz Basmati et sa sauce sucrée-salée poire, oignons doux, et chamignons de Paris. 

Ingrédients ( pour 2 personnes):

- 160  grammes de riz Basmati

- 4 poires

- 200 grammes de champignons de Paris

- 1 oignon doux

- crème fraîche épaisse légère (1 petit pot de 20 cl)

Emincer finement l'oignon et le faire revenir dans de l'huile d'olive,  puis bien égoutter les champignons (je les verse dans la passoire puis absorbe l'eau restante à l'aide d'un Sopalin); faire revenir les champignons avec les oignons.

Eplucher les poires et les détailler en dés, puis les ajouter à leur tour dans la poêle avec les champignons et les oignons et faire revenir le tout.

Ajouter au mélange la crème fraîche et assaisonner;  sel, poivre, pincée de noix de muscade, et laisser mijoter jusqu'à la fin de la cuisson du riz. 

Retirer du feu et servir chaud.

 

Screenshot_2016-06-12-23-25-34-1

 

 

Posté par 123macuillere à 23:28 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


Pesto fresco presto!

Pesto fresco presto!

 

Le pesto, j'adOre! Et comme j'en mets à toutes les sauces, je me suis dit.... pourquoi ne pas le faire à ma sauce?

J'ai commencé par acheter mon plan de basilic pour pouvoir cueillir des feuilles toutes fraîches, mais je dois avouer que la récolte s'est montrée extrèmement... décevante. Je me suis donc résolue à acheter au supermarché du basilic au rayon des herbes aromatiques. 

Finalement le résultat était un délice tel que je l'aurais mangé à la petite cuillère, mon pesto! Et quelle satisfaction de pouvoir dire, c'est moi qui l'ai fait! Du pesto frais, assaisonné à son goût, bref un vrai pesto fait maison, pourquoi s'en priver? Alors, suivez le guide ;) 

Les ingrédients:

- 40 g de parmesan rapé

- 62 g de pignons de pins

- du basilic en sachet de 11g (au rayon frais) ou mieux encore, du basilic frais du potager

- de l'huile d'olive (l'équivalent de 10 cuillères à soupe)

- du sel, du poivre

La recette du pesto est plutôt simple, puisqu'il s'agit de passer l'ensemble des ingrédients au mixer, mais le résultat est tellement meilleur qu'un pesto acheté au rayon des sauces! Dans un premier temps, je mets dans le mixer les feuilles de basilic détachées de leurs branches, puis les pignons de pins et le parmesan, et je mixe; ensuite je rajoute progressivement l'huile d'olive (l'équivalent de 10 cuillères à soupe) et je mixe à nouveau. Le résultat doit être "pateux" sans être sec.

J'ai refait récemment mon pesto maison, déçue par celui que je venais d'acheter dans le commerce; et j'en suis convaincue, ça n'a rien à voir, je me régale! À votre tour, et dites-moi ce que vous en pensez ;)

20150501_144826-1

20150501_145611-1-1

Posté par 123macuillere à 23:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 décembre 2014

C'est de saison... et c'est chaud bouillant!

C'est de saison... et c'est chaud bouillant!

 

Ça y est nous y sommes, c'est l'hiver! Le thèrmomètre à pris le large, le soleil aussi; le mercure est en berne, et pour éviter que le moral ne suive le même chemin... toutes les solutions sont bonnes à étudier. Alors je vous propose celle-ci: ma soupe à la courge, au poivron, échalote et lait de coco. Voilà, vous savez déjà tout, ou presque ;)

Les ingredients:

- 1 courge

- 1 poivon rouge

- 1 échalote

- 1 briquette de lait de coco

- 1 cuillère à café de piment doux

- sel, poivre.

 

Tout d'abord, choisir une courge ou un potiron (une grosse tranche suffit). Prélever la chair, la détailler grossièrement. Couper un poivron rouge après en avoir retiré les pépins et toute la partie filandreuse. Émincer une échalote, et rassembler les légumes coupés en morceaux dans une casserole. 

Recouvrir les légumes d'eau et faire bouillir, puis laisser mijoter jusqu'à ce que tous les morceaux soient bien tendres. Passer le mélange au mixer, puis y ajouter le contenu d'une briquette de lait de coco. Assaisonner à son goût: sel, poivre, et j'ajoute aussi une petite cuillère de piment doux. Laisser mijoter encore quelques minutes, et servir bien chaud.

Cette soupe est un délice! Elle a été testée et approuvée, alors ne vous en privez pas. Le bon goût des légumes de saison et les notes exotiques de la coco et du piment doux... la voilà la solution pour affronter l'hiver!

 

PicsArt_1417990516600

 

Posté par 123macuillere à 00:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 novembre 2014

Ma quiche Lorraine 10 minutes top chrono

Quiche Lorraine 10' top chrono!

 

Une fois n'est pas coutume....une petite recette rapide à realiser... après tout, pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple?!

C'est la première recette que ma petite maman m'a montrée lorsqu'elle a commencé à m'apprendre à cuisiner :) et comme je suis une fille sympa, je vais me faire un plaisir de vous la transmettre, pour vous faire gagner du temps car je sais que comme moi vous avez des vies remplies et que chaque seconde est précieuse...

 

Les ingredients:

- 1 pâte brisée ronde prête à derouler

- 2 oeufs

- 1 pot de crème fraîche épaisse 15% de matière grasse (dans la mesure du possible ou selon les goûts... personnellement je ne vois pas une grande différence de goût entre 15 et 30%, et c'est toujours ça en moins ;)

- 1 barquette de petits lardons

- 1 barquette de dés de jambon 

- de l'Emmental râpé

Commencer par préchauffer le four thermostat 7; étaler la pâte sur un moule à manquè rond en gardant le papier de cuisson; rabattre les bords de la pâte vers l'intérieur et couper les morceaux de papier de cuisson qui dépassent afin qu'ils ne brûlent pas. Piquer la pâte à divers endroits avec une fourchette pour qu'elle ne gonfle pas lors de la pré-cuisson.

Enfourner la pâte et la faire pré-cuire 5 minutes: la pâte ne doit pas sécher.

Pendant ce temps, faire revenir les lardons à la poêle. 

Dans un grand bol, battre les deux oeufs, y ajouter deux grosses cuillères de crème fraîche, et bien mélanger le tout. Verser le mélange sur le fond de tarte, et répartir les lardons, les dés de jambon et l'emmental râpé. 

Enfourner la quiche et laisser cuire une vingtaine de minutes en surveillant régulièrement la cuisson.

Sortir du four, c'est prêt! 

 

PicsArt_1415478443857

 

Posté par 123macuillere à 23:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

...et sinon, qui vient au briefing... ?

... et sinon qui vient au briefing... ?

(Tarte aux pommes, miel et amendes)

  

Les ingredients:

- une pâte feuilletée

- 2 pommes

- 1 compote pommes-vanille sans sucre ajouté (parce que je vais en ajouter après! )

- des amandes effilées grillées

- du miel en tube 

- du sucre de canne

- c'est tout - ah si! Un bouchon de rhum!

 

Un goûter-briefing prévu avec les collègues, des copines qui viennent prendre le café... deux fois cette semaine j'ai dégainé mon arme secrète plus si secrète que ça: ma tarte aux pommes maison! Jusque là rien de très original, mais peu d'efforts pour beaucoup d'effet... ça mérite quand même réflexion ;)

Quand je dis peu d'effort,  c'est à prendre au pied de la lettre: c'est à dire que j'ai acheté la pâte feuilletée, toute prête, prête à dérouler, comme écrit sur l'emballage. Je l'ai étalée sur un moule à manquer cette fois-ci, j'aurais pu l'étaler à même la plaque du four, en prenant soin de garder en dessous le papier de cuisson: je voulais cette tarte aux pommes façon "pâte fine"; j'ai donc rabattu les bords "à plat" sans créer de rebord comme je l'aurais fait pour une quiche, puis j'ai piqué le fond de tarte avec un fourchette et l'ai mis à préchauffer thermostat 7- ne pas laisser préchauffer trop longtemps, environ 3-4 minutes.

Ensuite j'ai réparti la compote sur le fond de tarte et versé du miel, à ma convenance. J'ai épluché et coupé les pommes en tranches, les plus fines possibles, et les ai réparties de la façon la plus harmonieuse possible sur la tarte.

J'ai versé le contenu d'un bouchon de rhum sur les pommes, réparti quleques amandes effilées, puis saupoudré la tarte de sucre de canne avant de l'enfourner pendant environ 15-20 minutes, mais en surveillant régulièrement la cuisson. 

PicsArt_1414574117852

 

                                        

 C'est tellement simple, et le résultat est juste délicieux! 

Posté par 123macuillere à 23:10 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,


Baggels et pizza, vive la faaast-food!!!

 

En solo ou en duo, sur le pouce, ou en plateau télé, deux idées top chrono, pour se régaler sans trop se casser la tête :))

 

Idée number One: Baggel revisité

 J'adOre le rayon épicerie de chez Marc et Spencer, et j'ai souvent envie de tout y acheter... bref, vous voyez ce que je veux dire... La fois dernière je me suis contentée de ramener des baggels, de la cream cheese et du saumon fumé: un régal! Après avoir coupé en deux les baggels et les avoir passés quleques minutes au four (chaud c'est encore meilleur!), j'ai étalé un peu de cream cheese sur la mie à l'intèrieur du premier baggel, et disposé mes tranches de saumon fumé; quelques jolies feuilles da mâche à côté, et c'est presque un repas équilibré!

Pour mon deuxième baggel (et c'est là qu'apparaît l'idée disons...originale), j'ai terminé un petit pot de pesto entamé, j'en ai tartiné les deux parties du baggel et disposé les tranches de jambon espagnol... ou italien... bref de jambon fumé; et voilà, mon baggel méditerranéen était né lol!

 

                                           baggels

 

 

Idée number Two: ma pizza jambon-fromage

Un grand classique, la jambon-fromage, mais qui a le mérite d'être délicieuse et très rapide à préparer! L'avantage de la pizza, c'est qu'on y met ce que l'on veut; j'achète une pâte à pizza toute prête (pas de secret entre nous), et j'étale de la purée de tomates fraiches, en m'arrêtant à 1 centimètre du bord ( très pratiques, les petites briquettes de 200 grammes Tomatocouli de Panzani- on peut l'assaisonner à son goût ou s'amuser si l'on a le temps à la faire revenir dans une poêle avec quelques petits oignons émincés, mais nature elle fait très bien l'affaire aussi!) J'ai ensuite saupoudré du parmesan déja rapé, puis disposé des rondelles de chèvre acheté en briquette, des morceaux de mozzarella, et des lamelles de jambon blanc.

pizza1    pizza2    pizza3    pizza4

 

Le secret (j'ai posé la question à un pizzaiolo), c'est d'enfourner la pizza dans un four déja bien chaud- thermostat 8, sans avoir fait préchauffer la pâte au préalable (contrairement aux quiches), et surveiller la cuisson qui risque alors d'être assez rapide; attention aussi au fromage qui risque de couler dans le four en fondant, et de brûler en répandant une fumée désagréable... c'est l'expérience qui parle!

Sortir la pizza du four, la couper grâce à la super roulette à pizza, et déguster devant un bon film à la télé!

                                pizza5     pizza6    pizza7

                                                                                                                                      

                                                                                                                                        

                                                                                                                                       

                                                                                                  

Posté par 123macuillere à 23:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Brioche bèchamel jambon-fromage

Brioche béchamel jambon-fromage

 

La recette qui suit n'est pas à prendre à la légère; au sens propre du terme, j'entends ... disons que c'est plutôt un plat hivernal, à manger quand le froid glacial dehors sert de prétexte à quelques petits excès caloriques. C'est une recette toute simple à réaliser, et qui plaira autant aux grands qu'aux enfants. Pour le reste des explications, c'est ma mère, avec ses mots, qui va se charger de vous décrire un pan de la vie d'une femme moderne... dans les années 70...

Cependant, comme elle le dit elle-même, sa notion des proportions et des quantités restant très floue, et beaucoup d'éléments de la recette étant réalisés "au pif", je me permets d'y ajouter de temps en temps quelques précisions.

**************

"Je vais vous parler d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître: celui où les secrétaires tapaient le courrier sur une machine à écrire qui n'était même pas électrique, et où il fallait taper sur les touches comme un forcené et ramener le chariot d'un geste sec et brutal! ...Bon, bref, je comprends que vous ne voyez même pas de quoi je veux parler. Et aussi il y avait l'original, et quelques fois au moins quatre pelures, puisqu'il n'y avait pas encore de photocopieur, ce qui explique qu'il fallait taper fort pour bien imprimer, et quand on faisait une fausse frappe, il fallait gommer l'original et les pelures une à une, en mettant dessous une petite protection ... bon, j'arrête de pleurer et je vous explique : entre les pelures il fallait insérer une feuille de papier carbone. En l'occurence c'était des feuilles de carbones Kores et le fabricant qui avait pitié de ces pauvres secrétaires qui rentraient chez elles épuisées après tant d'efforts, glissait dans la boîte des recettes rapides pour femmes pressées. Tu parles, il ne fallait surtout pas être pressé, et surtout pas avec moi. Mais j'ai gardé de ce temps là une recette que je vous livre : 


La brioche farcie :


Il faut déjà une brioche nature (pas sucrée) ronde ou longue peu importe.
- du jambon,

- 4 oeufs,

- de l'Emmenthal râpé,

- du beurre, du lait, de la farine (pour faire une sauce béchamel.) - ou une brique de béchamel toute prête.


Faire durcir les oeufs, les écaller et les couper en deux.
Evider la brioche, garder le chapeau et la placer dans un plat allant au four.
Garnir l'intérieur de la brioche avec du jambon découpé en lamelles et du gruyère.
Arroser avec de la béchamel et remettre le chapeau.
Autour de la brioche disposer les oeufs coupés en quatre, et la partie évidée de la brioche en petits morceaux. Arroser de béchamel et de gruyère sans oublier le chapeau de la brioche. Passer au four pour que cela gratine un peu. C'est tout. C'est bon. C'est rapide.


La béchamel: faire fondre le beurre, ajouter la farine, la faire gonfler un peu dans le beurre, ajouter le lait, remuer constamment en faisant de nouveau gonfler la farine, jusqu'à ce que la sauche béchamel ait la consistance voulue. Malheureusement ne comptez pas sur moi pour les quantités, c'est toujours au pif!"

... Donc à moins de savoir faire une béchamel, je vous conseille d'acheter une ptite brique ;)

                                                 ************** 

                                                                                          brioche

                                                                                                                                                            

                                                                           

Posté par 123macuillere à 23:04 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 novembre 2013

Les blogs des copines!

Les blogs des copines!

 

Je ne sais pas vous, mais en ce qui me concerne, je suis entourée de personnes qui ont du talent (qui se ressemble s'assemble, c'est bien connu ;-) Des personnes créatives, à l'imagination débordante, et qui avaient déja créé leur propre blog longtemps avant moi. C'est avec une grande fierté que je vous propose de visiter leurs univers.

 

ABC fait par Maman et Adeline la fée, des blogs de couture plein d'idées et de tutos super bien expliqués, pour les mamans créatives; et ce sont mes copines "canalblogueuses" Chrystel et Adeline qui sont aux platines!

.. Et pour accompagner les enfants toujours plus loin dans leurs rêves, et les bercer de merveille et de magie ... Kideco, le blog ma cousine Claire, qui se met aux pinceaux pour transformer leurs chambres en contes de fées!

Et pour nous??? De la déco, des bijoux, des idées cadeaux ... tout droit venus de Thaïlande! Et c'est dans La maison de Nana que vous trouverez tout ça!

 

Et maintenant... à vos claviers ;)

Posté par 123macuillere à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 novembre 2013

Le gâteau Basque

Le gâteau Basque

 

 

gâteaubasque7

 

 

Après le Corse, c'est au Basque que je m'attaque ... au gâteau, je m'entends- je ne voudrais en aucun cas m'attirer les foudres de ces deux communautés, et j'espère au contraire rester fidèle à leurs traditions culinaires.

J'ai entrepris de réaliser ce dessert sur les recommandations de ma copine Chrystel, qui explose les records d'audience avec son blog ABC fait par maman!, et qui m'a glissé la recette, écrite sur un joli papier imprimé de petits coeurs ... recette qui, après l'avoir décortiquée, a résonné chez moi comme un défi: faire la pâte? Moi qui n'ai même pas de rouleau à pâtisserie ... 

La préparation du gâteau de déroule en trois étapes: 

- la fabrication de la pâte

- la confection de la crème

- le montage du gâteau

Ingrédients pour la pâte:

- 300g de farine à gâteaux 

- 150g de sucre cristallisé

- 1 pincée de sel

- 150g de beurre fondu

- 1 oeuf entier

- 1 jaune d'oeuf (dont on gardera le blanc pour tapisser la surface du gâteau à la fin)

- 1 zeste de citron

Dans un saladier mélanger les ingrédients liquides: la farine, le sucre et le sel. 

Puis faire fondre le beurre et y ajouter l'oeuf entier, le jaune du second oeuf et le zeste du citron.

Bien mélanger le tout, pétrir la pâte, en faire une boule, et la laisser reposer 2 heures à couvert à température ambiante.

                             gâteaubasque1      basque2      gâteaubasque3                                                        

Ingrédients pour la crème:

- 1 oeuf entier

- 50g de farine normale

- quelques gouttes d'extrait d'amende amère

- 1/4 de litre de lait chaud

Dans un saladier, battre les oeufs puis y ajouter le sucre, la farine, et le lait; puis faire épaissir le mélange dans une casserole, à feux doux, en remuant constamment pour que le fond ne prenne pas et pour éviter les grumeaux.            

Le montage du gâteau:

Prendre la moitié de la boule de pâte et l'étaller au fond d'un moule à tarte beurré, en remontant sur les bords, et y verser la crème; puis refaire une couche de pâte et la déposer sur la crème. Pour cela, n'ayant pas de rouleau à pâtisserie (je confirme), j'ai utilisé une bouteille en verre que j'ai bien essuyée auparavant! J'ai saupoudré un peu de farine sur mon plan de travail, et j'ai étalé ma pâte, lui donnant au fur et à mesure la forme la plus ronde que je pouvais, le challenge suivant étant de déposer cette partie sur la crème.

Enfin, badigeonner le dessus du gâteau du blanc d'oeuf qui avait été mis de côté, et dessiner des rayures à l'aide d'une fourchette, pour faire plus authentique (cf les conseils de ma copine Chrystel!)

                              gâteaubasque4        gâteaubasque6     gâteaubasque8

Et ses conseils devaient être très judicieux, car le gâteau était:

1- très beau,

2- très bon,

3- pas si compliqué que ça à réaliser!

 

Une autre recette Chrystel?

Posté par 123macuillere à 11:36 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 novembre 2013

Le Fiadone, mon défi Corse!

 

Le Fiadone, mon défi Corse!

 

 

fiadone10

 

 

C'est en navigant sur internet, en visitant le site les Gourmandises de Sandrine, que j'ai découvert cette recette et décidé de la réaliser; je l'ai appelée: Mon défi Corse! Pas question de la louper ...

Ce dessert très populaire sur l'île de Beauté est préparé à partir de Brocciu (ou Brucciu) fromage protégé par une AOC depuis 1983 et désigné par les Corses comme leur "fromage national".

 

Pour un Fiadone, il faut:

- 500g de Brocciu 

- 5 oeufs

fiandone2

- 150g de sucre en poudre

- 1 citron non traité

- 2 cuillères à soupe d'eau de vie de myrthe

Le Brocciu étant relativement difficile à trouver, heureusement la recette propose comme alternative, d'utiliser de la Brousse ou de la Ricotta; soucieuse de respecter la nature du dessert, j'ai réussi à trouver de la Brousse Corse.

Préchauffer le four à 180° et laisser égoutter le Brocciu dans une passoire. Pendant ce temps, prélever le zeste du citron à l'aide d'un économe ou d'un zesteur, le mixer pour qu'il soit le plus fin possible et le mélanger au Brocciu.

 

 

fiadone1

    fiadone11   fiadone4                                               

                                                   

Battre les oeufs en omelette, les mélanger avec le sucre et l'eau de vie de myrthe jusqu'à obtenir un mélange mousseux.

Incorporer le Brocciu, et mélanger de manière à obtenir une pâte fluide et homogène puis verser dans un plat rond ou rectangulaire allant au four, et laisser cuire 35 minutes à 180°C.

 

fiadone3

    fiadone5     fiadone6                                               

        

 

Et voilà mon Fiadone à la sortie du four:

 

 

fiadone7     fiadone8    fiadone10                                                                                                                                     

 

                     


Ma patte: Je dois avouer que je n'ai pas trouvé l'eau de vie de myrthe, mais certaines recettes sur le net suggérant d'utiliser le cas échéant une eau de vie classique, c'est ce que j'ai fait. J'ai aussi utilisé le même moule que pour mon cheesecake, un moule au fond amovible très pratique, que j'ai beurré au préalable. 

En fin de cuisson, j'ai mis le grill pendant une petite minute en surveillant attentivement, afin que la surface du gâteau prenne une jolie couleur dorée comme sur les photos que j'ai pues voir.

Constatation n°1: pendant la cuisson, ça sent terriblement bon dans la maison ...

Constatation n°2: un moule bien beurré au fond amovible, et Oh magie! ... le gâteau s'est démoulé tout seul comme un grand.

Constatation n°3: le Fiadone c'est délicieux! Je pense le refaire très bientôt dans de petites cassolettes individuelles en terre cuite, comme pour les crèmes catalanes ... 

 

Posté par 123macuillere à 21:27 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 octobre 2013

Ma compote pommes-citrouille!

Ma compote pommes-citrouille!

 

Halo9

 

La semaine dernière, devant le rayon compotes du supermarché, j'ai soudain eu envie d'une compote "faite maison"; ça ne s'explique pas, c'est comme ça. Une vraie compote de pommes, avec des morceaux dedans et un bon goût de vanille ... Bref, qu'à cela ne tienne, c'était parti pour la compote.

Et comme au rayon des idées farfelues j'en ai quelques-unes en stock, j'ai décidé de cuisiner un produit de saison: j'ai donc préparé une compote pommes-citrouille! Car même si les fantômes sont plus populaires chez nos amis anglo-saxons ainsi qu'outre Atlantique, les potirons, citrouilles et autres courges, font eux d'excellents candidats pour nos marmites.

Motivée par la dernière saison de l'Amour est dans le Pré, j'ai donc profité du weekend pour faire un saut à la cueillette à côté de chez moi, et ramasser de beaux fruits frais dans un cadre bucolique, idéal pour étrenner mes nouvelles bottes de pluie tous terrains Zara ...

 

 Halo1   Halo3  Halo4   Halo5                                  

    

Le plus long dans l'histoire, c'est de peler les pommes (j'en ai acheté une dizaine), les épépiner, puis les couper en dés. Puis je les ai mises dans une marmite et j'ai versé de l'eau (pas assez pour les recouvrir), et laissé bouillir à feux moyen jusqu'à ce que les pommes soient assez tendres pour être écrasées avec une cuillère.

Pendant ce temps, je me suis occupée de la citrouille: mieux vaut avoir un bon couteau; j'en ai coupé la partie supérieure puis évidé la partie principale, en jetant les pépins et tout ce qui est filandreux et en ne gardant que la chaire (ce qui n'est pas bien lourd au final). Le goût de la citrouille dans la compote n'est donc pas très prononcé, il ressemble un peu à celui de la châtaigne, c'est pourquoi j'ai rajouté un peu de sucre pendant la cuisson. Pour récolter plus de pulpe, on peut aussi acheter une "tranche" de citrouille pré-découpée et sous plastique comme la photo à droite; mais j'avais envie de m'amuser ...

Puis j'ai mélangé la pomme et la citrouille, j'ai passé au mixer, mais pas trop longtemps pour que la compote ne soit pas trop lisse et garde son aspect "fait maison"; enfin j'ai râpé la pulpe d'une gousse de vanille, et j'ai bien mélangé. J'ai laissé refroidir, et mis le tout au réfrigérateur.

 

 Halo01  Halo02  Halo8   Halo9                                         

 

                                                                                   

Halo10                                                                                           

                                                                                                                                        

 

Posté par 123macuillere à 10:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Un cheesecake Oh My God!

Un chessecake Oh My God!

 

Je n'avais jamais cuisiné de cheesecake jusqu'à l'année dernière à Noël, où un heureux malentendu m'a conduite à confectionner, à la demande de mon hôtesse, un cheesecake "de Noël", pour participer au repas collectif ... Je me suis donc exécutée, me demandant comment ce dessert certes savoureux, pourrait devenir un savoureux dessert -de Noël.

J'ai compulsé les différentes recettes de cheesecake sur internet et retenu celle-ci, où la croûte à la base du gâteau, est faite à partir de Speculoos, en lieu et place des traditionnels biscuits et petits beurres. Je ne sais pas vous, mais pour moi, la cannelle ... ça fait Noël. Et puis m'est venue l'idée de faire cuire ce dessert traditionnellement rond, dans un moule à cake.

Mon cheesecake avait la forme d'une bûche, et 2 sapins et un Père Noël en plastique plus tard, mon cheesecake de Noël était né.

cheesecake de Noël

 

La recette étant aussi savoureuse sans le Père Noël et les sapins en plastique, je l'ai reprise cette semaine par pure gourmandise, et décidemment, Oh My God ... ce cheesecake est trop bon!

Ecraser grossièrement 250g de Speculoos puis les passer au mixer. Faire fondre 125g de beurre et bien mélanger le tout. Déposer le mélange dans un moule à cake (au préalable beurré) si l'on veut donner au cheesecake une forme de bûche; sinon dans un moule rond au fond amovible. Tasser avec le dos d'une cuillère pour rendre le mélange compact, réserver au réfrigérateur. Préchauffer le four thermostat 6-7.

Dans un saladier, battre au fouet 500g de faisselle jusqu'à ce qu'elle soit lisse et y ajouter 150g de sucre, 2 cuillères à soupe de farine et les 3 oeufs un par un, puis 25cl de crème fraîche; enfin, ajouter la pulpe d'une gousse de vanille et bien mélanger le tout avant de recouvrir la croûte de cette préparation. Cuire au four 50-55 minutes jusqu'à ce que le cheesecake soit ferme au toucher, laisser refroidir, et réserver au réfrigérateur plusieurs heures si possible, l'idéal étant toute la nuit.

J'ai ensuite confectionné le traditionnel coulis de fruits rouges pour accompagner le dessert et déposé quelques framboises pour une petite touche de couleur; et voilà, le tour était joué, un délicieux cheesecake au p'tit dèj' ce matin!

                      

cheesecake6

        cheesecakeframboises           cheesecakeptitdèj                                                                                                                                                                   

                                                                                                                                                                                               

 

Petit clin d'oeil à la Méditerranée et à mes origines minorquines ...

 

... avec ce cheesecake revisité façon Dame Blanche, dégusté dans un restaurant gastronomique de Ciutadella. Le dessert outre Atlantique, ici complètement repensé, a été préparé à partir du Queso Mahon, fromage artisanal élaboré sur l'île, et travaillé pour l'occasion en dessert glacé.

Autant vous dire que la petite île espagnole n'est pas en reste en matière d'innovation culinaire ...

 

cheesecake1

 

Posté par 123macuillere à 10:29 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

La recette originale des boulettes ma fiiille!

Les boulettes ma fiiille!

 

Attention, je tiens tout de suite à dire l'importance des iii lors de la lecture de la recette: bien prononcer ma fiiille, et si possible avec un accent pied-noir plus ou moins prononcé, peut aider à la bonne réalisation des boulettes. Je tiens cette recette de ma mère; bien sûr il s'agit de la recette originale, la seule, l'unique, et tout autre recette ne serait que pâle copie ... Aux lecteurs ne comprenant pas la teneur de ces recommandations, je conseille de visionner cette vidéo ...

Je reconnais par la présente n'avoir subi aucune pression psychologique ou affective lors de la rédaction de cet en-tête ...

Pour le reste, je laisse à ma mère le soin de vous expliquer, avec ses mots, la recette pas à pas des boulettes ma fiiille :)

 

" C'est une espèce de tradition qui s'est créée, avec l'accent, alors que je ne suis spécialiste ni des boulettes, ni de l'accent. Je vous donne quand même ma non-recette, qui aura je pense le mérite de vous laisser le champ libre, puisque je ne pense pas avoir fait deux fois de suite la même chose ! Bon, je me lance : 500 g de viande de boeuf hachée, 500 g de chair à saucisse quelques (?, cela dépend de l'humeur et de ce qui me reste dans le placard) tranches de pain de mie qui peuvent aussi bien être remplacées par de la mie de pain ou de la farine, 4 oeufs, quelques fois moins...

Il faut d'abord mélanger les deux sortes de viande, incorporer les oeufs, les tranches de pain de mie mixées fin, le sel. La consistance doit être assez compacte pour permettre la confection des boulettes. Si c'est trop mou, rajouter de la farine ou du pain de mie mixé. A partir de là c'est au goût de chacun, éventuellement rien de plus si on n'a rien d'autre sous la main ou si on n'aime pas les épices; sinon : oignon ou ail mixé, peut-être les deux, menthe, poivre, poivre rouge ... en quantité raisonnable. Bien mélanger, former les boulettes et les frire. Et voilà les boulettes ma fiiille! "

Bien ... Forte de cet enseignement, j'ai donc décidé de m'y mettre; car tout l'enjeu d'une tradition est bien de la perpétuer ... 

Dans un grand saladier j'ai donc mélangé avec une fourchette, 500g de boeuf hâché, 500g de chair à saucisse et 4 oeufs; j'ai passé 2 tranches de pain de mie au mixer, que j'ai incorporées, puis un oignon finement haché lui aussi. Enfin, plusieurs feuilles de menthe fraîche bien rincées et ciselées. J'ai bien mélangé le tout, puis assaisonné: sel, poivre, et une demie cuillère à café de piment doux rouge.

 

boulettes 3   

Le  mélange doit être assez consistant pour pouvoir être manipulé et former de belles boulettes; comme il ne l'était pas, j'ai saupoudré un peu de farine, ce qui a en effet bien facilité la prise en main.

Il faut ensuite faire frire les boulettes; pour cela j'ai utilisé une sauteuse dans laquelle j'ai fait chauffer de l'huile d'olive, et une cuillère comme celle montrée ci-dessous afin d'y déposer délicatement les boulettes et les ressortir une fois cuites sans emporter trop d'huile. Enfin, je les ai déposées dans une passoire que j'avais tapissée de papier absorbant afin d'éponger l'excédent d'huile. Pendant la cuisson, ne pas hésiter à tourner délicatement les boulettes afin qu'elles cuisent de façon homogène.

                                              

boulettes 2

cuillère boulettes                                                                                             

 

Résultat: des boulettes vraiment savoureuses, comme là-bas, diiis!

                              boulettes 1

  

 

 

 

Posté par 123macuillere à 10:28 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 octobre 2013

Vive la rentrée!

Vive la rentrée!

 

Ca y est, elle est arrivée... nous la redoutions mais elle est là, c'est la rentrée... Et comme la météo ne nous gâte pas et que les vacances sont bel et bien terminées -enfin pour la plupart d'entre nous... c'est le moment ou jamais de prendre soin de soi et de se faire plaisir. Et quoi de plus réconfortant pour se faire plaisir, qu'un bon petit plat après une dure journée de travail? Et quand le ciel est gris dehors et que le thermomètre commence à baisser, il est bon de se retrouver aux fourneaux, à faire mijoter quelque plat dont nous seules avons le secret...

Pour ma part, ce sera la rentrée de toutes les tentatives culinaires! Et même si tous les essais ne sont pas gagnants, je compte bien y mettre du mien et vous faire partager mes découvertes, car... l'aventure est dans l'assiette!

Premier essai: transformé! La tortilla ou omelette espagnole.


L'omelette espagnole, en tous cas celle que faisait ma grand-mère (sans éxagérer, la meilleure au monde), et que l'on peut aussi manger partout dans la péninsule ibérique, est une omelette aux pommes de terres; selon son goût, on peut aussi y rajouter des oignons, et pourquoi pas, des rondelles de chorizo ...

Mon but: une belle omelette bien épaisse, comme celle-ci: une authentique tortilla espagnole, prise en photo dans un restaurant de Ciutadella, à Minorque aux Baléares.

                                                                           20130528_220353                                                                    

 

 

Mais pour l'instant ça donne ça ...

Pas mal et même trés bonne, mais un côté un peu plus "bronzé" que l'autre. 
Retourner une omelette dans une poêle ce n'est pas toujours évident ... on y laisse souvent quelques morceaux au fond de la poêle, alors ....

 

                                                                            20130902_204853 (1) 

... alors j'ai décidé d'investir dans LA poêle à omelette, trouvée sur le net, et que vous connaissez certainement déja; mais pour ceux ou celles qui seraient passés à côté, je m'empresse de vous présenter ma nouvelle meilleure amie.

Admirez le système: une poêle double qui se clipe et qui permet donc de retourner l'omelette sans y laisser des plumes, garantissant ainsi une cuisson homogène, des deux côtés.

 

20130922_115127   20130922_115201                                                                                

 

Les étapes: éplucher des pommes de terre, les couper en gros dés que l'on fera revenir dans de l'huile d'olive bien chaude. Dans le même temps, battre 8 oeufs (si l'on veut l'omelette bien épaisse), et assaisonner. 

Mon astuce ... Pour gagner du temps, on peut aussi acheter des pommes de terre pré-cuites à la vapeur et pré-découpées aussi, et les faire revenir de la même manière dans de l'huile d'olive pour leur donner plus de saveur ...

Les oeufs bien battus, verser le mélange dans la poêle et s'appliquer avec une spatule, à ce que le fond "ne prenne" pas.

photo (11)   photo (9)                                                                                        

 

Le résulat: Au-delà de mes espérances!

Une omelette à la belle couleur dorée, bien épaisse, homogène, et qui n'a pas collé au fond de la poêle! Ma grand-mère serait fière de moi :)

20130926_205144    20130926_205432                                                                          

 

Posté par 123macuillere à 16:14 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,